La Photobiomodulation (PBM) utilise les propriétés des photons pour générer des interactions avec les tissus vivants.
L’utilisation thérapeutique de la lumière visible et proche infrarouge (NIR) pour réduire la douleur, l’inflammation et l’oedème est connue depuis près de 50 ans. Les effets de la PBM, sont photochimiques à l’instar de la photosynthèse avec les plantes.

La PBM est l’application scientifiquement dosée de la lumière sur des zones du corps pour activer ou produire des résultats physiologiques particuliers. Il en résulte une stimulation énergétique de la cellule ce qui participe à la guérison, à la régénération cellulaire, au soulagement des douleurs, des rhumatismes, aide au rajeunissement de la peau, à la repousse des cheveux, à la remise en forme et au bien être.

La PBM est étudiée depuis 1968 (Pr. A.Mester), et suivi par la NASA dans les années 70. Depuis le traitement de l’ictère néonatal (1980), plus de 600 essais contrôlés randomisés (ECR) ont été publiés en utilisant des dispositifs PBM, et la technologie a été présentée dans plus de 5500 études. La PBM est utilisé dans des milliers de cliniques, d’hôpitaux et d’institutions sportives de haut niveau dans plus de 70 pays.